Aller au contenu

Ordre Exécutif 12358b

Établissement d’un comité d’experts indépendant pour l’analyse, la synthèse et l’utilisation du procédé de Kindred et de ses retombées.

Signé le : 16 avril 1982.

Page & date du registre fédéral : 47 FR 16312, 16 avril 1982.

Date de numérisation : 23 février 1997.

 

 

 

 

Numérisation par reconnaissance de caractères : 18 mars 1997

ORDRE EXÉCUTIF
——————–
ÉTABLISSEMENT DU PROJET METASTRUCTURE ET DE SA MISSION GOUVERNEMENTALE

ATTENDU qu’il est essentiel pour la sécurité des États-Unis d’Amérique d’identifler et analyser les dangers potentiels qui pèsent sur la nation ;

ET ATTENDU ÉGALEMENT que les États-Unis d’Amérique ont, de tous temps, été une terre d’accueil et une force démocratique ouvrant dans une optique d’émancipation et de liberté ;

PAR CONSÉQUENT et en vertu de l’autorité de m’est conférée en tant que Président des États Unis, par la Constitution et les Statuts de la Nation, et en tant que Commandeur en Chef des forces armées, les ordres sont les suivants :

1. La fondation d’un Comité d’experts indépendants ayant comme objectifs d’analyser et synthétiser les idées développées dans les travaux du docteur Mary KINDRED ainsi que ses implications théoriques et pratiques.
2. La sélection des membres de ce Comité selon les procédures détaillées dans l’annexe B.
3. L’assignation à ce Comité des missions suivantes :
a. Analyse et synthèse des informations théoriques et pratiques disponibles sur l’effet Rodenberry, ses conséquences et ses exploitations possibles ;
b. Exploitation du dispositif de Kindred à des fins scientifiques et diplomatiques ;

– 2 –

c. Développement d’une typologie et d’une cartographie pratiques des variations dimensionnelles devant servir de standard en la matière au gouvernement des États-Unis d’Amérique ;
d. Répertoriage des susmentionnées variations dimensionnelles accessibles par le dispositif de Kindred.
3. L’allocation au Comité d’un budget dont le montant est suffisant à l’accomplissement des missions susmentionnées.
4. L’autorisation pour ce Comité de réquisitionner l’aide de tout service ou agence du gouvernement fédéral des États-Unis d’Annérique si cette collaboration s’avérait nécessaire pour l’accomplissement de ses objectifs ; cette collaboration peut concerner tant les informations que les ressources matérielles ou humaines dont ce service ou cette agence a la responsabilité.
5. La fondation d’un service de sécurité entièrement dédié à la protection et la défense des activités de ce Comité.
6. L’existence de ce Comité est garantie jusqu’à ce que sa dissolution soit prescrite par un Ordre Exécutif postérieur.

Pour la Maison Blanche,
Le 16 avril 198z

 

 

Auteur(s)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :